La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Mémento du guitariste » Amplification » Le préampli

Le préampli

D 1998     H 17:54     A Judge Fredd    


agrandir

Son rôle est de travailler et d’amplifier suffisamment le signal reçu pour lui permettre d’attaquer l’ampli de puissance.

Dans la configuration la plus simple, il va être gonflé à l’entrée par un étage de préamplification, que vous pouvez régler grâce à un potentiomètre libellé "préamp" ou "gain", puis passera par une égalisation à deux (graves, aigus) ou trois bandes (graves, médiums, aigus dite Baxendall). Enfin il se dirigera vers l’ampli de puissance après avoir été redressé.

Randall Smith
Randall Smith

Cela c’était avant Randall Smith, un des fondateurs de Mesa Boogie, qui a imaginé et mis en pratique la technique de préamplification en cascade, faisant intervenir deux étages de préamplification placés l’un derrière l’autre pour obtenir plus de gain et de saturation. On dispose alors de deux potentiomètres nommés "volume 1 et 2" ou "gain et preamp" ou bien encore "gain et volume", cette liste n’étant pas limitative. Il arrive qu’un volume placé en sortie de préamplification soit appelé master, bien que ce terme désigne habituellement le réglage du niveau de l’ampli de puissance.

Volumes multiples
Volumes multiples

Les choses ont également évolué côté égalisation et il n’est pas rare de voir des appareils dotés d’un égaliseur graphique ou d’une égalisation séparée des médiums graves et des médiums aigus, fréquences primordiales pour le façonnage du son ; d’autres réglages comme l’égalisation paramétrique des médiums, le changement de la fréquence de centrage d’une bande par potentiomètre push-pull, les boosters dédiés à telles ou telles fréquences, et les filtres en tous genres ont envahi nombre d’appareils. Toutes ces possibilités ainsi que la versatilité souhaitée par de nombreux guitaristes ont amené les fabricants à développer la préamplification à plusieurs canaux.

Derrière ce terme générique se cachent des appareils et des solutions assez différentes. En soi, l’idée n’est pas révolutionnaire puisque l’on trouvait déjà des canaux séparés sur le Fender Twin, le Marshall 100 W Artist Model ou le Vox AC30, mais ils n’étaient pas commutables. Progressivement, s’est imposée une configuration comprenant deux canaux commutables, un pour les sons clairs, l’autre pour les sons saturés, dont le Peavey Héritage ou le Carvin XV112 furent de dignes représentants.

Mesa Boogie MkIII
Le MKIII

Puis est arrivé le Mesa Boogie MKIII (eh oui encore eux...) inaugurant une nouvelle génération d’appareils, aujourd’hui très répandue offrant trois canaux : son clair, son crunch, son lead. Il faut cependant faire très attention : si certains préamplis présentent réellement trois canaux indépendants en gain et en égalisation (Groove Tubes Trio, Boogie Mark IV), d’autres voient leurs canaux crunch et lead partager les mêmes réglages d’égalisation (VHT Pitbull). De la même façon, les deux canaux, clean et lead, d’un Soldano SLO-100 ou d’un Peavey Classic font égalisation commune. Ceux du Groove Tubes Solo 75 peuvent même fonctionner de concert. Enfin, il existe aussi des appareils de type monocanal, parfois considérés à tort comme possédant deux canaux parce qu’ils intègrent un étage de gain commutable permettant d’augmenter le gain et la saturation (Laney GH100L). Aucune solution n’est à priori meilleure qu’une autre, mais il est bon de savoir à quoi l’on a affaire pour pouvoir comparer les appareils en connaissance de cause et choisir celui qui sera le plus adapté à vos besoins.

Marshall JMP1

L’avènement des systèmes modulaires a popularisé le concept du préampli physiquement séparé des autres maillons de la chaîne d’amplification. Ce type d’appareil adopte généralement le format rack 19 pouces sur 1 à 4U (Yamaha DG 1000), bien qu’il existe aussi des engins plus compacts au look plus "pédale" (Boogie V-Twin). La variété des utilisations possibles a amené les fabricants à équiper ces préamplis d’une connectique très complète, de mémoires, de simulateur de HP, du MIDI, de potentiomètres motorisés j’en passe et des meilleures, quand il ne les ont pas tout simplement couplés avec un multieffet.

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
Préampli
Numéro
Memento

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les lampes ont du mouron à se faire...

2.  Un duo d’enfer

3.  Aristocratique

4.  Concession zéro

5.  Gonflez votre son


Dans la même rubrique

30/11/1997 – L’ampli de puissance

30/11/1997 – Le préampli

30/11/1997 – Lampes, transistors, hybrides

30/11/1997 – Le(s) haut(s)-parleur(s)

30/11/1997 – Les plus