La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Mémento du guitariste » Amplification » Les plus

Les plus

D 1998     H 17:52     A Judge Fredd    


agrandir

Beaucoup de manips qui n’étaient possible que sur des amplis très haut de gamme ou demandaient l’intervention d’un spécialiste ont été intégrées au fur et à mesure même à de amplis de moyenne gamme. Ce sont des plus non négligeables à l’heure du choix.

- Boucle d’effets/FX loop/Insertion : Certains effets, comme le delay, sont nettement plus performants ou sonnent plus naturels, placés entre le préampli et l’ampli de puissance, qu’entre l’instrument et le préampli. La boucle récupère le signal à la sortie du préampli et l’envoie par la connexion "send" ou "préamp out". Branchez-y un jack que vous connectez à l’entrée (input) de votre effet. Avec un autre jack, branchez-vous sur la sortie (output) de votre effet et renvoyez le signal dans l’ampli de puissance par l’entrée "return" ou "power amp in". Il existe deux sortes de boucle : l’une fonctionne en série (la majorité des amplis guitares sur le marché), le signal passe alors entièrement par l’effet, l’autre en parallèle (Groove Tubes Solo 75), une partie du signal est routée directement vers la puissance, l’autre passe par l’effet et l’on peut en général doser le mix des deux avant la section puissance par un potentiomètre libellé "mix" ou "dry/wet". Chacune à ses avantages et ses inconvénients suivant les effets que vous employez c’est pourquoi certains appareils possèdent les deux (H&K Access), tandis que d’autres optent pour une boucle bypassable ou une boucle assignable à tel ou tel canal (Boogie MKIV). La plupart des amplis modernes proposent également un réglage de niveau de la boucle soit par potentiomètre (Marshall JCM 900), soit par un inter à deux ou trois positions (VHT).

Le panneau arrière du Carvin V3
Le panneau arrière du Carvin V3 plein de petits plus...

- Lampes de puissance interchangeables : Sur certains amplis, on a la possibilité de changer les lampes de puissances. En général, cela donne le choix entre deux types de lampes, 6L6/KT88 sur le VHT Pitbull Ultra Lead ou EL34/6550 sur l’Ampeg VL503. Le choix se fait à l’aide d’un sélecteur et la polarisation des lampes (bias) s’ajuste soit automatiquement, soit par trim-pot. Les concepteurs du GT Solo 75 sont allés encore plus loin puisque cet appareil accepte une paire de 6L6, d’EL34, de 6550, de KT88 ou de KT90, autant dire à peu près tout ce qui est disponible sur le marché, à l’exception notable des EL84.

Portfolio

  • a) Une boucle d'effets

 

Mots-Clefs

Numéro
Memento

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Un avion, que dis-je... une fusée !

2.  Taille XS Puissance XXL

3.  I’ll buy you a F... Mustang...

4.  Combos musclés

5.  C’est bon d’avoir une maîtresse...


Dans la même rubrique

30/11/1997 – L’ampli de puissance

30/11/1997 – Le préampli

30/11/1997 – Lampes, transistors, hybrides

30/11/1997 – Le(s) haut(s)-parleur(s)

30/11/1997 – Les plus