La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » Voluptueuse

Fernandes Vertigo Deluxe

Voluptueuse

D juillet 1999     H 01:06     A Judge Fredd    


agrandir

Cela faisait un moment, qu’on se demandait quand les Vertigo allaient arriver en France. C’est désormais chose faite avec la Vertigo Elite que nous aurons je l’espère bientôt le plaisir de vous présenter, et d’autres déclinaisons, dont cette très intéressante Vertigo Deluxe dotée de mini humbuckers.

Cela devenait d’autant plus urgent que la liste des endorsers de ce modèle fabriqué aux USA, longue et conséquente, comprenant entre autres Danny Lohner de Nine Inch Nails, Tommy Victor de Prong, Lee Ranaldo de Sonic Youth, Mike Clark de Suicidal Tendencies et bien sûr Riggs, l’acolyte de Rob Zombie, ne pouvait que nous titiller la glande de la curiosité. La Vertigo se décline en quatre finitions différentes : X, la plus simple (un double, un volume) et la plus économique, Standard, un peu plus huppée (deux doubles, un pickguard), Deluxe, le modèle qui nous occupe, et enfin Elite, doté d’un Floyd Rose et du Sustainer.

Vertigo Deluxe

Les courbes du corps en acajou de la Deluxe renouent avec le design américain du début des années soixante, impression encore renforcée par le gigantesque pickguard perloïde qui contraste agréablement avec la couleur sombre et chaude de l’acajou. Le manche, vissé, et également en acajou, est surmonté d’une touche en palissandre, 22 cases, avec repères en triangles trapézoïdaux. Il est entouré d’un binding qui court aussi autour de la crosse, ornée de six Gotoh à bain d’huile. Esthétiquement, la Fernandes est une grande réussite mariant tradition, originalité et confort tant en position assise que debout.

Le manche est lui aussi extrêmement confortable, à la fois mince et rond, large et facile à empoigner. L’action peut être baissée notablement, les tirés sont si faciles qu’on pourra augmenter le tirant des cordes sans problème. La Vertigo est très sonore, vibre bien, et possède un sustain naturel de bon aloi.

Des sons vertigineux

Son électronique se compose de deux mini humbuckers, un sélecteur trois positions, un volume et une tonalité. Ces micros, mis au point et popularisés par Epiphone, puis repris par Gibson, notamment sur la Firebird et la Les Paul Deluxe, ont une sonorité particulière, plus médium et moins grasse que des doubles standards. Comme la mention Deluxe le suggère, les mini humbuckers Fernandes de la Vertigo sont plus proches de ceux de la Les Paul (plus softs), que de ceux de la Firebird ce qui ne les empêche pas d’avoir de la personnalité. Comme souvent avec les mini humbuckers, les deux micros se complètent très bien. Le micro grave allie velouté, rondeur, et un grande sensibilité aux attaques. Ils est idéal en son clair ou crunch, pour des phrases bluesy, voire jazzy, ou de discrètes rythmiques rock.

Le micro aigu possède plus d’agressivité, sonne beaucoup plus médium, avec des attaques beaucoup plus coassantes. Lui aussi se débrouille très bien en son crunch, ses performances en son clair se limitant à des utilisations bien spécifiques. La position intermédiaire est un bon mélange des qualités respectives des deux micros, on regrette juste de ne pouvoir jouer sur le mix, le volume étant commun. En son saturé, la Vertigo a du coffre., et donne le meilleur d’elle-même dans un registre rock/hard-rock. Elle sera un peu moins à l’aise dans le registre du thrash, ces micros produisant beaucoup de médiums, fréquence que l’on creuse en général dans ce type de musique.

La Vertigo DLX constituera un excellent choix pour tous ceux qui cherchent une guitare rock, efficace, confortable, au design original. Pour ceux qui n’aiment pas les mini humbuckers, rappelons que les autres modèles de la gamme sont équipés de doubles standards, et qu’un mini humbucker peut toujours se remplacer par un P90, les deux micros ayant le même format. Quoi qu’il en soit, il serait idiot de passer à côté de cette nipponne fabriquée aux USA, dont le prix est plus que raisonnable.


Autres infos
  • Look.
  • Confort.
  • Son.
  • Originalité.
  • Fabrication.
  • Dommage qu’il n’y ait pas plus de choix dans les coloris.
  • Prix indicatif : 6 390 F TTC env.
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Fernandes
Numéro
G&C 209 Guide d’achat 1999

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Les lampes ont du mouron à se faire...

2.  Cékoicédonk ce site donc ?

3.  Relay chapeau !

4.  Reviendu !!!

5.  Torpille droit devant !


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache