La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Guitares » De sérieux ARG-uments

Mister FOF ARG-6 Floyd

De sérieux ARG-uments

D 20 août 2009     H 16:52     A Judge Fredd    


agrandir

Le fondateur et luthier de Mister Fof est un bassiste qui, réalisant ses propres instruments depuis 1991, a décidé en 2005 d’en faire son métier. Du coup il fait aussi de magnifiques guitares dont l’ARG-6 Floyd qui nous occupe ici.

Le corps argenté, en acajou, adopte une forme vraiment originale, mi-psychédélique, mi-metal, qui distille tout de même une sécurisante impression de déjà-vu, une certaine sobriété dans le délire, si l’on excepte le dessin de la tête matched argentée qui s’orne de mécaniques Gotoh réparties en 2+4. Le manche, vissé en quatre points, fait d’un superbe acajou, que son dos, verni, permet d’admirer, reçoit une touche ébène 24 cases. On le voit, niveau bois, on reste dans les classiques éprouvés avec une petite touche de luxe (ébène). Le cutaway inférieur, très reculé et la jonction corps/manche, en diagonale, permettent à la main droite d’atteindre la 24e case facilement ; on pourrait même en avoir 25 du coup. Sur le corps, on note, au-dessus du Floyd, un petit chanfrein, pour le passage du bras et une découpe stomacale à l’arrière.

ARG 6 Floyd

Je suis moyennement fan de l’emplacement de l’attache de bandoulière derrière la corne supérieure, mais, mais c’est affaire de goût. L’autre se trouve derrière le corps dans l’alignement du manche. L’accastillage se complète d’un véritable Floyd Rose avec sillet à blocage et guides-cordes sur la tête, celle-ci n’étant pas tilt back. A l’arrière, on trouve deux plaques en érable, l’une, rectangulaire, pour le Floyd, l’autre, triangulaire, pour la cavité électronique. Celle-ci donne également dans les solutions éprouvées avec deux EMG 81, servis par un volume et une tonalité, gros baston en vue... Bien mis en valeur par leurs rings métalliques, les deux micros sont très rapprochés, séparés d’environ 2cm seulement, conséquence du nombre de cases et du réglage de truss rod qui se trouve côté corps.

Agréable et radicale

Le manche se montre plutôt agréable avec un profil qui se love bien dans la main et une touche assez plate bien adaptée au Floyd. Tout cela donne une guitare assez facile à jouer d’autant qu’elle était en plus réglée pour Sebastien Hahn, son propriétaire, qui s’accorde en Ré. L’air de rien, cette Fof a un côté très fendérien, sans doute à cause de son diapason long.Elle ne souffre d’aucun défaut particulier, juste un petit souci de vernis sur la corne inférieure mais ce n’est pas grand-chose. Ah... et tant qu’on en est aux reproches, il manque un tapis mousse derrière le Floyd.

A vide, la guitare génère des graves assez profond, elle sonne ample et brillant, c’est plutôt bon signe. Une fois branchée on obtient les sons attendus des EMG 81 : patates, tranchants et heavy avec une petite prime dynamique due à la profondeur sonore naturelle de l’instrument. Amis du gros baston bonjour, les metalleux de l’enfer en auront pour leur argent.

L’ARG-6 Floyd, s’est donc montrée efficace, ses formes originales séduiront ceux qui aiment à se démarquer, reste qu’elle n’est pas à la portée de toutes les bourses.


Autres infos
  • Oiginale
  • Bois employés
  • Confort de jeu
  • Dotation micro efficace
  • Véritable Floyd Rose
  • Emplacements des attaches bandoulières
  • Sera sans doute trop radicale pour certains
  • Prix indicatif : 2 300€
  • Distribution : Mister Fof

 

Mots-Clefs

Instruments
Guitare électrique
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Mister FOF
Numéro
GX34

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Brutaaaaaaaaal !

2.  Got Axe ?

3.  Du miel pour les oreilles

4.  Oh ! Pretty Wah, Man !

5.  Clean your f... guitar, man !


Dans la même rubrique

29/04/2015 – Une chtite qui envoie !

25/04/2015 – The new generation

20/04/2015 – Riff Machine

23/12/2014 – Pure rockin’ gun

21/12/2014 – La strat qui te découpe à la hache hache