La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » The Road Goes On

Jim Lopez

The Road Goes On

D 28 août 2012     H 19:33     A Judge Fredd    


agrandir

Si je vous dis Jim Lopez, ça ne vous dit rien ? Si je précise qu’il est, entre autres, le guitar tech de Steve Lukather vous pensez sans doute qu’il est originaire de Californie ou du Nouveau Mexique. Hé bé non, Jim est français de Mérignac exactement et, oui... dans son domaine c’est un tueur.

La vie vous offre parfois des cadeaux qui transforment votre existence en conte de fées. C’est ce qui est arrivé à Jim "plus fan de Lukather que moi tu meurs" Lopez, en mars 2010 lorsqu’il est appelé pour s’occuper du matos de Luke à l’occasion de la tournée Music Man Steve Lukather/Aymeric Silvert. Mais laissons-le raconter...

JPEG - 72.2 ko

J’ai 40 ans, petit j’ai été bercé par Hendrix etc., ce que mes parents écoutaient, et j’ai vraiment découvert la guitare avec Mark Knopfler dans les années 80. Comme on avaitr pas de sous à l’époque j’ai construit mes premières grattes en polyester, je mettais les micros que je trouvais enfin bon c’était injouable forcément (rires). Mon premier ampli c’était un vieux Walkman que mon frère m’avait bidouillé. Plus tard, quand j’ai commencé à jouer en groupe j’ai petit à petit amélioré mon matos. J’ai toujours aimé le son de Lukather et j’ai essayé au long des années de m’en approcher, d’utiliser le même matériel que lui etc. Et puis, lors de la tournée Music Man, grâce à Aymeric Silvert j’ai eu l’opportunité d’être son guitar tech pendant quinze jours. En fait, on a tourné avec mon matériel qui était la copie conforme du sien, mêmes delays, même préampli, gros pédalier MIDI pour tout piloter, j’avais préparé les mêmes presets que ceux qu’il utilise et, là où j’étais assez content, c’est qu’il n’a retouché ni les delays ni les chorus que je lui avais préparés, il a juste touché au préampli. Il s’est senti comme à la maison et du coup il m’a demandé de l’accompagner sur sa tournée solo promotionnelle et au bout de deux jours, il m’a dit : "Bon maintenant tu quittes ton boulot, j’étais dans l’industrie chimique, je travaillais pour Michelin, et tu viens avec moi ; c’est toi que je veux comme guitar tech."

Comment t’étais-tu renseigné pour être affûté à ce point ?

Bon déjà je suis un gros passionné hein, donc chaque fois qu’un truc était publié sur son matériel, je le lisais. J’ai scruté toutes les photos, et puis j’ai écouté et réécouté son son pour comprendre ce qu’il faisait etc. Alors bien sûr le son vient d’abord de ses doigts parce que c’est un grand... enfin tu vois bien le bonhomme, c’est une légende, mais pour ce qui est du matériel, c’était à l’identique.

JPEG - 83.9 ko

Tu tournes aussi aux US avec lui ?

Non parce que la législation du travail là-bas rend les choses très difficiles, mais pour le reste du monde, c’est moi. Je l’ai suivi au Japon, en Europe, un peu partout quoi.

Tu as toujours un groupe ?

J’ai joué 20 ans dans un power trio qui s’appelait Shunt, avec lequel on a enregistré plusieurs disques. Là j’ai arrêté par la force des choses, à cause de ma nouvelle vie, mais je pense à remonter quelque chose parce jouer de la guitare me manque.

Est-ce que Lukather est comme tu l’imaginais ?

Pas du tout ! Je le voyais vraiment comme une rock star inaccessible et en fait c’est tout le contraire. On est devenu très amis, c’est quelqu’un de généreux, d’honnête, qui donne énormément à son public, qui se met toujours en danger, qui ne prévoit jamais rien de ce qu’il va jouer, j’aime sa joie de vivre et c’est quelqu’un qui compte énormément pour moi maintenant. Il a toujours compté pour moi d’une certaine manière vu que je l’avais étudié sous toutes les coutures, mais finalement il est encore mieux que ce que j’imaginais. C’est quelqu’un de très gentil et, vu le CV qu’il a c’est incroyable de voir à quel point il est resté simple et modeste.

JPEG - 45.8 ko

Donc tu as vraiment abandonné ton ancien métier ?

Ah oui complètement, maintenant je suis sur ses tournées la moitié de l’année et le reste du temps j’ai beaucoup de demandes pour des pédaliers ou des systèmes en rack, des gens comme Jean Fontanille, Sébastien Chouard, je prépare un petit pédalier pour Christophe Godin et aussi énormément d’amateurs qui ont du matériel et qui s’y intéressent.

Le fait de travailler comme Guitare Tech de Lukather t’a ramené beaucoup de ces clients ?

Oui c’est sûr, j’ai des gens qui, comme je l’aurais fait moi-même si un autre français avait été guitar tech de Steve Lukather, viennent me voir pour me demander soit des conseils soit carrément de leur monter le même système que le sien. Mais j’ai aussi des gens qui viennent me voir pour monter des systèmes qui n’ont rien à voir. Moi c’est ma grande passion ça concevoir et monter des systèmes, construire un son, tester etc. Parce qu’en France on n’est pas nombreux à faire ça.

Et toi tu as appris comment ?

En fait il y a une personne qui fait ça depuis longtemps : Bruno Durand. C’est un peu mon guru dans le domaine, il a un savoir extraordinaire et je travaille toujours de temps en temps avec lui, on très amis maintenant. C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier, c’est vraiment une référence en France et en Europe sur tout ce qui est matériel et modifications, comparable à Custom Audio par exemple. C’est vraiment mon Top One à moi...

Quel est le plus que tu amènes lors de la conception d’un système ?

Ma méthode de travail en fait. Bon déjà je rencontre la personne, je vois le matériel qu’il a et où il veut aller, ce qu’il veut faire, ensuite on travaille un peu sur ses idées, je propose un certain nombre de pédales le cas échéant et, surtout, on travaille sur deux secteurs qui sont souvent négligés par les musiciens : le câblage et l’alimentation. Par exemple quand j’ai travaillé avec Jean Fontanille j’ai débarqué chez lui avec tout un tas de pédales et de câbles, on a choisi le type de câbles qui lui plaisait le plus, dans son cas c’était des Providence, donc on a tout recâblé en Providence et on a refait le câblage intérieur de certaines pédales avec ce même câble Providence...

JPEG - 319.1 ko

Ah oui ça va jusque là...

Oui c’est vraiment un travail en profondeur au plus fin. Pour les gros systèmes en racks, les gens viennent à la maison et quand il repartent il savent exactement comment est câblé leur système, pour quoi il est câblé comme ça et même au niveau de la programmation MIDI, je leur fais un petit cours dessus pour qu’ils soient le plus autonomes possible ensuite. Donc voilà mon plus c’est ça, les gens sont pris en main du début jusqu’à la fin.

Un éventail de prix ?

C’est très variable parce que ça va du simple câble HP au système complet donc la fourchette va de 20 euros à 10 000 euros. Tout dépend du cahier des charges...

Tu travailles pas mal avec Benrod...

Oui on a commencé par mettre au point la Wave Box, une pédale tremolo/vibe, pour Steve Lukhater et là sort un boost/buffer que Jean Fontanille utilise déjà d’ailleurs, le Light My Fire.

Et y a-t-il de pédales que tu recommanderais pour leur caractéristiques leur fiabilité etc...

Oui je suis tombé fan du Final Booster de Providence qui en plus n’est pas très cher, sinon le TS9 avec la modif Keeley et la Classic Screamer de Benrod. A titre personnel j’utilise beaucoup la Cream Can de Benrod aussi.

Et tiens, tes guitares ?

Je suis très Music Man. J’ai principalement des Silhouette, et j’ai une très belle Luke, le prototype des Luke BFR avec maple neck, que Steve m’a donné l’année dernière en Irlande. Genre de cadeau... inestimable.

Qu’est-ce qui est à venir avec Lukather ?

Toto en Europe en juillet avec Amérique du Sud à suivre. Lukather finit aussi un album solo donc on repartira en tournée encore, emploi du temps bien plein quoi.

Et comment vois-tu ton avenir ?

Ben des systèmes, des systèmes, des tournées, des tournées, des systèmes, des tournées...

JPEG - 66.6 ko

Beau programme, t’as pas envie de retourner chez Michelin par hasard ?

Attends je refléchis.... euh... NON ! (mort de rire)

Eh bien merci Jim et à bientôt.

Merci à toi et merci au journal.

Son site avec des exemples de son travail, des photos de tournée et même des samples : www.jimzepol.com

Portfolio

 

Mots-Clefs

Type d’article
Interview
Musiciens/Groupes
Jim Lopez Steve Lukather
Numéro
GX51

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Bienvenue au club !

2.  Loadbox et reamp sont dans un bateau

3.  L’ampli de puissance

4.  Comment Lava ? Très bien merci !

5.  50 ou 100 watts ?


Dans la même rubrique

22/12/2013 – No Way But The Hard Way

23/02/2013 – Graines et soda

30/12/2012 – Welsh welsh

28/08/2012 – The Road Goes On

25/08/2011 – Révélation