La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Divers » Merci d’être velus !

Dominger Pickups Raw et Flamming Pepper

Merci d’être velus !

D 22 avril 2014     H 14:08     A Judge Fredd    


agrandir

Faits à la main en Californie, voici deux des représentants les plus « forts en gueule » de la gamme Dominger Pickups, deux humbuckers, bien fat, précis et convaincants.

Joce Dominger est un drôle d’oiseau. A 3 ans, il commence par étudier le solfège et le piano… classique. Après plusieurs années de conservatoire, il bifurque vers la guitare, suit le cursus pro du CMCN (rebaptisé MAI depuis, oui, oui, à Nancy), et enchaîne ensuite divers boulots de guitar tech, prof de gratte, prof de solfège et bien sûr guitariste au sein de plusieurs groupes, et il suffit de voir les quelques démos qu’il a publié sur Youtube pour se rendre compte qu’il y a du niveau.

JPEG - 45.9 ko

Puis, il rencontre Tammie, native de Caroline du Sud, qui va devenir sa compagne et celle qui bobine tous les micros sortant de l’atelier de la marque qu’ils ont créée ensemble. Joce designe les micros, Tammie les bobine à la main, puis Joce les monte, à la main toujours, et les passe au bain. Dominger équipe désormais différents luthiers, aux USA, et ailleurs, en première monte comme en remplacement, et Joce s’enorgueillit que ses micros soient montés aussi bien sur de vieilles Gibson des 60’s, des Stratocaster série L, des Jackson Custom Shop ou des PRS, que sur des guitares beaucoup plus modestes qu’ils bonifient, de telle sorte que même un guitariste sans grosses ressources puisse avoir le son. Comme il le dit : « Nos micros sont pensés et fabriqués comme de véritables instruments de musique, pas simplement comme des accessoires électroniques. »

J’ai donc été contacté par Francis Allard d’Ampguitarshop qui importe les micros Dominger afin de procéder à un test. Comme j’avais envie de changer les micros de ma SG1000 mais que je voulais lui garder son caractère et ne pas la transformer en Les Paul j’ai opté pour le Raw en bridge avec un Flammin’ Pepper en grave, deux des micros les plus puissants de la gamme. A la réception, j’ai pu constater que les Dominger sont bien finis, c’est propre et emballé dans un petit sac de toile, avec le nom du micro écrit à la main, sympa… Micros montés par le Shaman, j’ai branché la guitare et là… ouarf !

Ca sonne plein, méchant, mais pas bêtement agressif, et on reste baba devant la précision des attaques et la puissance impressionnante. Le Flammin’ Pepper est, si l’on peut dire, un peu plus raisonnable mais guère ce qui nous dote d’une belle paire (si vous n’en aviez pas déjà une maintenant c’est fait ;-). Les deux micros se marient bien et réagissent tous deux très bien en split donnant des sons de simples que leur patate rend très convaincants.

JPEG - 1.4 Mo

Poilus !

On passe en crunch, c’est du crunch assez poussé chez moi et on retrouve avec plaisir des sons bien rock à la AC/DC (version live). On revient à la raison et on baisse le volume, ça réagit aussi sec, retour à des crunchs plus contenus voire à des cleans. Les attaques restent bien présentes même quand on baisse le potard, c’est classe. Allez, on passe au saturax et là… disons que le Raw m’aurait plaqué les cheveux en arrière, si j’en avais eu, dès le premier accord. Comme un coup de poing en béton dans la tronche, mais, au milieu du graoûh bien compact, si on tend l’oreille, on entend toujours chaque corde bien distinctement, c’est un vrai plaisir. En chorus, on apprécie le délié du Raw tout comme les harmoniques sifflées qu’il vous sort sans problème. Sur du heavy blues à grosse satu, le Flammin’ Pepper se montre impérial avec presque un peu trop de graves sur la grosse Mi, disons qu’il faut un bon baffle pour encaisser. Sur les grosses rythmiques poilues en Drop D (comme je suis accordé un demi-ton en dessous c’est même du drop C#), on apprécie la tenue et le rendu à la fois musical, compressé mais ouvert, extrêmement précis des deux micros.

Ce couple de humbuckers tape très fort, et sachez que Joce Dominger fait bien d’autres micros, y compris des doubles plus vintage et des simples tant de type Fender que P90. S’ils sont tous de la qualité des deux bestiaux testés ici, vous pouvez y aller les yeux fermés.


Autres infos
  • Musicaux
  • Percutants, gras et précis
  • Très bons résultats aussi en split
  • Handmade in California
  • Excellent rapport prestations/prix
  • J’en veux d’autres maintenant, c’est malin…
  • Prix indicatif :
    • 100 € pièce
    • 198 € le set calibré
  • Distribution : Amps Guitar Shop

Portfolio

 

Mots-Clefs

Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Dominger Pickups
Numéro
GX62
Accessoires
Micros

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Pour vos pieds ? Palmer !

2.  L’osmose

3.  Big Gun !

4.  C’est L K’on Veut !

5.  HP Simulator


Dans la même rubrique

27/04/2015 – La quadrature du cercle

28/12/2014 – Kill Kill Kill !!!

25/10/2014 – Exhaustive

25/10/2014 – Very good devices, for Shure !

21/08/2014 – Fidèle et discret