La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Electric Fuzzyland

Roger Mayer Rocket FX Axis Fuzz

Electric Fuzzyland

D avril 2000     H 02:03     A Judge Fredd    


agrandir

Roger Mayer est un drôle de type, un de ces techniciens touchés par la grâce qui, en plus de leur propre don, savent écouter, traduire et devancer les désirs des musiciens.


Employé à l’Amirauté Britannique dans un département de recherche sur les sons et les vibrations (sous-marins etc.) il commence par fabriquer des pédales pour Page, Beck et d’autres, puis c’est la rencontre en 67 avec celui qui lui fera faire le grand saut : Jimi Hendrix. Sans Mayer l’univers Hendixien n’eût pas été tout à fait le même et sans Jimi la vie de Mayer aurait été toute autre.

Après la mort d’Hendrix, Mayer va travailler surtout pour des studios et ce n’est que dans les années 80 qu’il va revenir aux effets guitares à la demande de pas mal de gratteux qui ne trouvent pas ce dont ils ont besoin. Il lance alors la série des Rocket FX dont cette Axis Fuzz fait partie.

Axis Fuzz

L’Axis date de 1967 et a été développé spécialement pour Hendrix. Son nom vient bien sûr d’ »Axis Bold As Love » morceau sur lequel on peut l’entendre. Hendrix l’ayant aussi utilisé sur certains titres de Band Of Gypsies et d’autres plus tard.

Le superbe design « Rocket », outre son indéniable originalité, dote la pédale d’une excellente stabilité et d’une bonne ergonomie. La couleur orange brique la rendra difficile à égarer ; pour épurer encore le style, toute la sérigraphie a été reléguée sous le socle sur la plaque de protection de l’électronique. Vu le nombre réduit de réglages cela ne pose aucun problème.

Ce qui frappe le plus à l’usage c’est le caractère progressif des deux potentiomètres. Jusqu’à la moitié de la course du drive, et avec le volume à au moins la moitié, on va obtenir des sons qui tiennent plus de la disto, un peu sale quand même, que de la fuzz. Quand on passe le point milieu sur le drive, on entre dans la domaine de la fuzz avec une gradation très progressive qui va nous emmener jusqu’à la crasse authentique. Ce n’est pas fini car si vous poussez le volume à son tour ça devient dantesque, et avec les deux potards à fond vous entrez dans un monde que les mots ont peine à décrire. Notons encore que son niveau de sortie élevé lui autorise une certaine clarté même avec des réglages appuyés. Cela permet de s’en servir aussi bien sur des accords (rythmiques) que sur des notes seules (chorus).

L’Axis est une fuzz subtile qui délivre graduellement son effet et possède un éventail que beaucoup de fuzz du marché aimeraient bien avoir.


Autres infos
  • Look.
  • Large éventail de fuzz.
  • Respect du son de la guitare.
  • Musicale.
  • Absence de prise d’alim externe.
  • Prix indicatif : 990 F TTC env.
  • Distribution : La Pédale

 

Mots-Clefs

Effets
Fuzz
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Roger Mayer
Numéro
G&C 217
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Attention ces micros peuvent provoquer un état de dépendance !

2.  Les plus

3.  Le feu sous la braise

4.  L’osmose

5.  Mise en Root de la Tele


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango