La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Tumnus Magnus !

Wampler Tumnus

Tumnus Magnus !

D 20 août 2016     H 15:09     A Judge Fredd    


agrandir

On connaît l’excellence des produits Wampler. Alors quand la marque de Martinsville Indiana annonce avoir recréé un overdrive mythique dans un boîtier plus petit qu’une barre chocolatée, on va voir de quoi il retourne, forcément…

Le nom de la pédale vient de Tumnus, un faune, personnage du « Monde de Narnia ». Ce n’est pas innocent puisque le Tumnus est censé recréer dans un format mini et un à un prix raisonnable un overdrive légendaire et hors de prix, le Klon Centaur pour ne pas le nommer. D’où le clin d’œil appuyé faune/centaure, centaure/faune, on reste dans la mythologie. Mais, ce faisant, Wampler se met la pression tout seul parce que le Klon, c’est une vraie légende de l’overdrive, alors va-t-on retrouver ses qualités dans ce petit Tumnus ?

Petit lingot

Le Tumnus adopte le format mini pédale en vogue depuis quelques années. On y trouve les classiques connexions audio In et Out, la prise alim 9VDC (alim externe obligatoire vu la taille de l’engin), un switch accompagné de sa LED témoin bleue, un gain un niveau de sortie (Level) et un Treble, jouant sur les aigus qui, pour simplifier, va servir de Tone.

JPEG - 333.5 ko

On commence par une utilisation type de ce genre d’overdrives, le léger boost/rehaussement d’un son clair, l’overdrive transparent. On maintient le gain vers un quart ou un tiers de sa course, le volume en dessous de la moitié et on positionne les aigus en fonction du micro sur lequel on se trouve, ça marche particulièrement bien avec une strat ou des doubles très vintage. Le Tumnus est au rendez-vous, c’est parfait, ça colore légèrement sans salir et ça rend le son clair très vivant. On pousse le gain au-delà de midi et on commence à crader l’ensemble obtenant ce drive typique, léger mais présent qui permet de revenir rapidement vers un son clair en baissant le volume sur la guitare. En poussant le Gain à fond, avec le volume à moitié, on arrive sur les terres du Texas Blues avec des simples et sur celles du power blues à la Gary Moore avec des doubles. Quelles que soient les positions des potards on a toujours un son très organique, un grain authentique, et une réactivité sans faille aux variations du jeu et de volume.

Autre application, on va se mettre sur un son déjà crunch et se servir du drive pour pousser mémé dans les orties. Là pas besoin de monter le gain trop loin, un quart ou un tiers de la course suffit. Par contre, on pourra manipuler le volume pour attaquer plus ou moins le canal crunch de l’ampli. Là encore, le job est fait avec beaucoup de substance, le son est plein, un poil graisseux, et de finesse à la fois. Le Treble fait merveille pour orienter le rendu vers la « sombritude » ou au contraire lui donner une niaque chromée à souhait. Et j’insiste, toujours avec bon goût, jamais à la truelle, c’est du haut niveau.

JPEG - 117 ko

Gros costaud

Alors bon je n’ai pas de Klon Centaur chez moi pour comparer, donc je ne peux vous dire à quel point le Tumnus s’en rapproche ou s’en éloigne, mais il est évident qu’il se situe tout à fait dans cette lignée d’overdrive à la fois riches, généreux et subtils qui donnent immédiatement envie de jouer tant ils font résonner en nous les sons mythiques de l’âge d’or du blues et du classic-rock. A essayer.


Autres infos
  • Fait ce qu’elle annonce
  • Sonorités authentiques
  • Compacte
  • Beaucoup plus abordable que son modèle
  • Moins abordable que d’autres overdrives
  • Prix indicatif : 242 €
  • Distribution : Filling Distribution

 

Mots-Clefs

Effets
Overdrive
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Wampler
Numéro
GX76
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Alors ce salon ?

2.  Le NAMM ? Certains l’aiment show !

3.  Le killer de tuerie de la mort !

4.  Phasing

5.  De la relativité de ce que nous percevons


Dans la même rubrique

23/10/2016 – Captain Kirk monte son entreprise

22/10/2016 – Le caméléon

26/08/2016 – Le graoûh à trois visages

23/08/2016 – Plus d’un tour dans son sac

20/08/2016 – Tumnus Magnus !