La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Le Nirvânwah

Budda Bud-Wah +

Le Nirvânwah

D avril 2000     H 13:13     A Judge Fredd    


agrandir

Voici une pédale wah dont le but avoué était de proposer quelque chose d’assez proche de la Vox Cry Baby tout en améliorant tout ce qui pouvait l’être. Mission plus que remplie comme en témoigne la liste des clients prestigieux de la marque, comptant entre autres Steve Vai, Eric Johnson, Lenny Kravitz, Vernon Reid, George Lynch etc.

Physiquement, la Bud-Wah ne se démarque pas beaucoup des modèles Cry Baby : même forme générale, même système à crémaillère, même connectique (y compris la prise d’alim externe 9VDC) etc. En cherchant bien, on note, outre la couleur mauve du socle, que les sculptures du patin caoutchouc du pédalier sont plus profondes. Mais les vraies différences sont ailleurs, à l’intérieur, et s’entendent dès qu’on branche l’engin.

La Budda possède un range étendu qui commence dans un registre assez sourd pour se terminer dans des fréquences aiguës plus hautes que celles des wahs habituelles mais sans tomber dans le côté « expérimental » de certaines wah modernes. Il faut s’y habituer, car elle demande un peu plus de précision quant aux mouvements du pied, la course du pédalier étant par ailleurs très proche de celle d’une Cry Baby Dunlop standard. Jouer avec une Bud-Wah est un vrai régal que ce soit en son clair ou son range étendu fait merveille sur tout ce qui est funk/soul ou en son saturé que l’on soit fan d’Hendrix ou amateur de sonorités étranges.

La Bud aurait pu se contenter de cela, mais elle intègre en plus un booster (+16dB) accessible via le petit commutateur champignon rose qui se trouve sur la côté droit du socle. Ce booster est à la fois très musical et diablement efficace : lorsque vous ramenez le pédalier en arrière, vous avez votre son naturel. Au fur et à mesure que vous le basculez vers l’avant, le signal gonfle et la saturation augmente dans des proportions respectables tout en conservant à votre son ses caractéristiques de base. Cela est particulièrement intéressant avec un son crunch que vous pourrez transformer en son saturé (et plus puiissant) d’un simple coup de pédale, passant ainsi instantanément de la rythmique au solo sans toucher ni la guitare ni l’ampli. Enfin, notez que la Bud possède un vrai bypass, qui élimine complètement tout le circuit de l’effet, votre signal se contentant alors de passer directement de l’entrée guitare à la sortie vers l’ampli.

Cette Bud-Wah + est vraiment une excellente pédale cumulant deux effets de haute tenue dont l’utilisation devient aussi naturelle que de respirer.


Autres infos
  • Elégante.
  • Effet wah étendu.
  • Booster excellent.
  • Bien faite.
  • On chipotera un peu sur le prix, juste pour la forme.
  • Prix indicatif : 1 200 F TTC env.
  • Disponible à La Pédale

 

Mots-Clefs

Effets
Boost Wah wah
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Budda
Numéro
G&C 217
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Got Axe ?

2.  Judge et le Web 2.0

3.  Sons de synthèse

4.  Pleine d’atouts

5.  Welcome to the dark side...


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango