La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Dossiers » Un siècle de guitare » Les effets du siècle » Vox Cry Baby

Vox Cry Baby

D janvier 2000     H 19:00     A Judge Fredd    


agrandir

"La Cry Baby est la wah qui possède l’éventail le plus étendu des aigus aux graves, l’effet wah le plus énorme, l’action le mécanisme le plus rapide et c’est celle qui sonne le plus authentiquement comme une voix humaine." De qui ce petit couplet en forme d’éloge ? De Jimi Hendrix himself. Bien sûr, il ne connaissait pas toutes les wah que nous avons maintenant mais au moins on est sûr que la Vox Cry Baby de l’époque, introduite en 1967, était le top.

C’est que beaucoup de monde travaillait dans les années soixante à humaniser, "vocaliser" le son de la guitare. Ca donnera la Talk Box d’un côté et la wah de l’autre. En réalité la Vox était même au départ, une tentative de recréer le son de Clyde Mc Coy à la trompette bouchée par une sourdine ce qui vaudra un peu plus tard un modèle "Clyde Mc Coy" qui atteint aujourd’hui près de 2 400 F sur le marché du vintage pour une pédale en bon état. De même toutes les wahs contenant le fameux inducteur TDK de couleur rouge, comme la King Wah fabriquée en Italie pour Thomas Organ l’importateur US de Vox, sont aujourd’hui très prisée le composant TDK étant paré de toutes les vertus.

Vox Cry Baby

La marque disparaît dans la tourmente financière et, en 82 c’est Jim Dunlop qui reprend le nom Cry Baby à son compte et réinonde la marché de pédales wah très honnêtes et même plus depuis l’arrivée de la 535 dont une des positions est très proche de la Vox. Korg rachète Vox en 92 et ressort la Cry Baby sous l’appellation V847 en essayant de coller, autant que faire se peut, à l’originale. Aujourd’hui il existe d’innombrables copies plus ou moins bonnes de la Cry Baby, mais on a également ressorti des pédales wah très différentes et intéressantes comme la wah Colorsound qui est probablement la pédale çà l’éventail le plus large du marché, et inventé des modèles originaux comme les wahs Morley, Charlie Stringer ou Akai. L’effet s’est même mis au numérique puisqu’on le trouve dans beaucoup de multieffets actuels et en rack avec plusieurs contrôleurs pour que les arpenteurs de grosse scène puissent disposer de leur effet à plusieurs endroits différents (comme Kirk Hammet par exemple).

On a vite oublié Clide Mc Coy et sa sourdine parce que la wah, à travers Hendrix et Clapton notamment a créé un nouveau langage qui ne ressemblait à rien de ce qu’on connaissait. La puissance des amplis, la fuzz et la wah apportèrent à la guitare et aux guitaristes les moyens de s’exprimer dans un langage totalement nouveau.

 

Mots-Clefs

Effets
Wah wah
Type d’article
Autres
Marques
Vox
Numéro
G&C 214

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  L’indispensable OVNI

2.  Supaire

3.  Epoustouflifiant !

4.  A nous les petites danoises !

5.  Hamer : The Factory


Dans la même rubrique

31/12/1999 – L’arrivée des effets numériques, les delay

31/12/1999 – Tremolo et vibrato sont dans un batô

31/12/1999 – La disto

31/12/1999 – Le VG-8 Roland

31/12/1999 – L’avenir ?