La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » Retour aux fondamentaux

Blackstar Artisan 30W Combo

Retour aux fondamentaux

D 20 septembre 2008     H 03:42     A Judge Fredd    


agrandir

Entre l’Artisan 15, testé dans notre numéro d’été, et l’Artisan 100, voici l’Artisan 30, un 30W très puissant qui ne manque pas d’arguments.

Comme nous l’avons vu avec le 15, les Artisan sont « vintage spirit ». Entièrement à lampes, ils sont assemblés et câblés à la main, en Corée, en point à point, ce qui veut dire qu’ils ne renferment aucun circuit imprimé. La classe, à l’ancienne.

A l’instar d’un Vox AC30, l’ampli est d’une taille respectable pour un 30W, sans parler de son poids plus que conséquent et pour cause : l’ébénisterie plutôt massive, recouverte d’un solide vynile bordeaux à marbrures noires, renferme deux Celestion Vintage 30 en plus de l’ampli et de ses transfos. Du coup, la robuste poignée frappée de l’étoile noire a fort à faire et on aurait apprécié des poignées latérales en complément. L’avant se couvre d’une toile noire très rigide avec liseré doré, et se pare du logo Blackstar, tandis que l’arrière, ouvert sur un tiers de sa hauteur donne accès à l’embase secteur, aux deux sorties HP accompagnées d’un sélecteur d’impédance et aux fusibles.

Blackstar Artisan 30

Tout se passe sur le dessus, à commencer par la ventilation assurée par deux longs évents sis devant la poignée, les commandes prenant place derrière icelle, chaque potard recevant un bouton métallique chromé bien classe et agréable à manipuler.

Le canal 1, architecturé autour d’une EF86, lampe au gain légèrement plus prononcé qu’une ECC83, comporte un Volume, un Tone et un rotocontacteur Bass Shape à cinq positions qui sculpte les basses, joue sur leur couleur, leur rondeur et leur présence de façon très efficace.

Le canal 2, à base d’ECC83, dispose, lui, d’un gain, un rotocontacteur à deux positions libellé Voice qui donne un son Warm plutôt orienté JMP (à la louche hein...) et un son Bright qui tire plutôt sur le Plexi, une égalisation 3 bandes et un volume. On trouve enfin une lampe pilote rouge accompagnée de trois interrupteurs Power, Standby et sélecteur 10/30W.

Sur les deux canaux on va pouvoir moduler l’agressivité de l’ampli par le choix de l’entrée combiné au sélecteur 10/30W. Attention comme sur le 15W, la puissance n’est pas divisée par 3 quand on passe en 10W. Cependant la projection du son et son punch, sa patate, sont en nette diminution. Les sons deviennent plus doux, privilégiant le grain, tandis que la puissance reste amplement suffisante pour jouer live.

Le premier canal va de sons clairs, à du crunch bien graillonneux à condition qu’on pousse le volume assez loin. Le Tone et le Bass Shape offrent de quoi varier notablement les sons. Le volume est exploitable sur pratiquement toute sa course même si sur la fin, on aura un bruit de fond aussi audible qu’inévitable. Le Tone se montre efficace sur les trois quarts de sa course. Le Bass Shape sculpte les basses à l’envi, soit des graves bien joufflus et bien ronds, soit des choses plus délitées en son crunchs. Elles restent fermes, souples et nerveuses dans tous les cas de figure, se marient au mieux avec les aigus et les mids très musicaux et pleins d’harmoniques que l’ampli génère. Rien qu’avec ces trois boutons on se rend déjà maître du grâouh..

Le canal 2, un peu plus râpeux que le 1, produit des aigus et des mids à foison si bien qu’on a rarement l’occasion de pousser ces réglages au-delà de leur point milieu. Sur Warm les basses sont plus écrasées l’ensemble du son devient un poil plus boueux et moins agressif, sur Bright on note plus de rondeur dans les basses et des aigus plus incisifs, on obtient donc des sons un peu plus creusés. Troisième possibilité, on ponte les canaux, dans un sens ou dans l’autre (tout fonctionne, tout est musical), ce qui les fait fonctionner en parallèle et on accède à une flopée de nouveaux sons.

L’Artisan 30 offre énormément de variations, de nuances, toujours dans un registre vintage et autour de sons crunchs, du plus ténu, du plus immédiatement proche d’un son clair au plus abrasif et poussé qu’il se puisse faire. Comme le 15 il est également dispo en version stack.


Autres infos
  • Qualité à tous les étages
  • Fabrication et finition top
  • Câblé à la main point à point
  • Très puissant
  • Channel Blending
  • Deux Vintage 30
  • Super lourd
  • Beaucoup trop puissant pour ceux qui recherchent un « petit 30W »
  • Prix indicatif : 1 895 € TTC
  • Distribution : laboitenoiredumusicien

Portfolio

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
30 W Combo Lampes
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Blackstar
Numéro
GX28

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Alors ce salon ?

2.  La fille du retour de la vengeance 2

3.  Le Judge sur Dailymotion

4.  Et un Express un !

5.  Le « neck » plus ultra


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy