La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Les V2 attaquent !

Danelectro Cool Cat CTO-2 et CF-2

Les V2 attaquent !

D 20 août 2010     H 22:40     A Judge Fredd    


agrandir

Danelectro, ne s’endormant pas sur ses lauriers, a décidé de retravailler deux pédales de la série Cool Cat afin de les rendre encore plus performantes. Et c’est une pleine réussite.

On retrouve avec plaisir le boîtier métallique typique de la série, avec trois nervures, switch et LED témoin sur le dessus et réglages à l’avant, au-dessus de la connectique : entrée, sortie et prise alim 9V. Au dessous, un gros patin caoutchouc assure le grip et recouvre la trappe du logement à pile, qui donne également accès à des dip switches qui constituent un des plus de ces V2. Pour ne pas qu’il y ait confusion entre les V1 et les V2, ces dernières ont troqué le fond doré sous le logo par un fond noir. Rappelons enfin que, comme leurs aînées les V2 sont True Bypass.

Transparent Overdrive

Transparent Overdrive V2 (CTO-2) – 49 €

Le but de cet overdrive dès la version 1 était et reste de se situer entre un boost et un overdrive léger sans trop colorer le son de la guitare. On trouve un volume, un gain et un double potard, grave et aigu, toujours aussi peu pratique à manipuler. En restant dans le premier tiers au gain et en poussant le volume, on peut clairement l’utiliser comme un boost, En poussant le gain on entre sur le territoire traditionnel d’un overdrive. Cette V2 monte moins vite en saturation que la V1, produit plus de graves, semble avoir une meilleure dynamique (je me base sur les samples que j’avais fait de la V1 à l’époque), bref un overdrive plus en cohérence avec son nom que son prédécesseur. Monsieur Plus est passé par là semant des dip switches au passage. Premier switch, on a un overdrive plus écrasé avec plus de saturation, des attaques plus soft, un son très sympa, plus roots. Switch 2 enclenché, on obtient une saturation légèrement moins poussée avec des attaques plus claires, idéale pour une utilisation bluesy avec des simples de type Fender, saturation moins grumeleuse, pas mal de dynamique. Switch 3 (FET Clipping on), on reste dans les satus légères et précises, c’est subtil et bienvenu. Enfin le dernier switch donne accès à 6dB de boost supplémentaires. Notons en fin que sur toutes ces postions et quel que soit les réglages la pédale s’est montrée sensible aux changements de volume et aux nuances de jeu.

Fuzz

Fuzz V2 (CF-2) – 56 €

L’arme fatale sur cette Fuzz V2 se trouve à l’intérieur : le mini potentiomètre ajustant la sensibilité en entrée. A lui seul, il transfigure la pédale. Sensibilité au mini, on a l’impression d’avoir un overdrive léger même en poussant les réglages. Au maxi, on est dans la fuzz bien épaisse. La V2 corrige donc grâce à ce réglage interne, l’un des défauts de la V1, le manque de progressivité du potard Fuzz. Cela étant allez-y mollo avec le tournevis afin de pas endommager la tête plastique du potard interne. Mais voilà qu’en plus on a, là aussi, trois dip switches, qui changent la couleur de l’effet.

Ils font entrer en jeu des LED internes dont on nous précise la couleur même si on s’en bat un peu les steacks, vu que de toute façon on ne les voit pas ;-) Sans les dip switches on a une fuzz relativement classique qui se délite aux trois quarts du réglage de fuzz. Dip switch 1, LED rouges dans la boucle de feedback, le rendu est un peu moins brouillon, un peu moins extrême, un peu plus précis, mais on note une légère augmentation du sustain. Dip switch 2, LED vertes dans la boucle de feedback, le rendu est plus soft, plus clair et même en poussant le potard Fuzz, on reste droit, ça ne se délite pas trop. Dip Switch 3 LED vertes, là on retrouve le délitement, les micros coupures, quand on pousse bien fort et on revient à une fuzz bien grasse, plus compressée, plus massive. Cette Fuzz V2 représente vraiment un gros saut en terme de polyvalence par rapport à la V1.

Les Cool Cat V1 étaient déjà d’un très bon rapport prestations/prix. Avec ces V2 (il existe aussi une V2 de l’overdrive de base baptisée Drive V2), Danelectro pousse la barre encore plus haut, ce qui vous donne quelques raisons de plus de les essayer.


Autres infos
  • Plus polyvalentes que les V1
  • Input Sensitivity sur la Fuzz
  • Le Transparent Overdrive mérite vraiment son nom
  • True Bypass
  • Rapport qualité/prix encore meilleur
  • Switch principal un peu dur parfois
  • Doubles potentiomètres pas pratiques
  • Prix indicatif : voir texte
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Effets
Fuzz Overdrive
Type d’article
Avec vidéo Banc d’essai
Marques
Danelectro
Numéro
GX40
Type d’effet
Pédale

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Un avion, que dis-je... une fusée !

2.  Suivre la vie du site

3.  Classe vintage

4.  Les Multieffets

5.  Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango