La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Amplis » His Marshjesty !!!

Tone King Majesty/Royalist 45C

His Marshjesty !!!

D 28 octobre 2014     H 19:06     A Judge Fredd    


agrandir

Ceux qui connaissent Tone King ont déjà pu apprécier l’excellence de ces amplis qui se cantonnaient jusqu’à présent à des sons disons… américains. Avec la série Royalist, Tone King s’attaque au son british avec un M majuscule.

Bon d’abord évacuons un détail, certains Royalist s’appellent Majesty, c’était leur nom initial, mais pour des raisons de copyright, Tone King a du les rebaptiser Royalist. La série se compose de deux amplis, un 15W et un 45W qui, tous deux, se déclinent à la fois en stacks et en combos. Le Royalist 45C est donc un combo délivrant 45W grâce à deux EL34, comprenant 3x12AX7 en préamplification et une… 6V6 ? Cela fait partie des innovations que nous détaillerons plus loin.

JPEG - 437.6 ko

Not a clone

L’ampli n’est pas un clone de Marshall : Mark Bartel, le fondateur/concepteur/fabricant des Tone King est parti d’une feuille blanche se fixant comme but de retrouver le son des Marshall vintage, entre JTM45 et JMP50, éliminant les caractéristiques qui ne lui plaisaient pas, conservant celles qui le séduisaient et tartinant le tout d’une bonne dose d’astuces et d’innovations afin d’en faire des amplis modernes sonnant comme ceux du passé. De quoi le guitariste actuel a-t-il souvent besoin sur un ampli ? Réponse : d’une boucle d’effets et d’un atténuateur parce qu’on ne peut pas toujours envoyer le boulet et que le fait de devoir pousser les amplis vintage pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes est justement ce qui empêche bon nombre de guitaristes de se servir du leur. Mark a donc doté son ampli d’une boucle qu’il a voulu transparente et de l’Ironman Precision Reactive Power Attenuator (n’en jetez plus la cour est pleine), un atténuateur à 6 niveaux qui, s’il change forcément un peu le son, maintient son côté vivant et dynamique même à bas volume. Enfin, pour qu’il soit encore plus pratique, il l’a équipé dune sortie ligne ajustable en niveau.

JPEG - 382.8 ko

Mais ce n’est pas tout ; si la face avant est assez simple à décrypter avec un volume, une égalisation trois bandes, un switch de mise en fonction de la boucle et le rotocontacteur de l’atténuateur, le dos est plus complexe : prises de la boucle d’effets, sortie ligne avec potard, prise pour l’alimentation, Power, Standby, fusibles, sorties HP avec sélecteur d’impédance, et… une section calibration. Là, on peut brancher un voltmètre et régler le bias grâce à une petite vis, c’est très utile quand on change de lampes. Juste à côté, avec le même genre de connexions, on règle le voltage qu’on va envoyer sur la grille écran des EL34. C’est là que la 6V6 intervient, en régulant le courant envoyé aux lampes de puissance. Ne comptez pas sur moi pour vos donner plus de détails vu que je ne suis pas un technicien, et que c’est un truc nouveau et exclusif sorti de la tête de l’ami Mark, un truc pas courant quoi. Mais l’effet est le suivant : si on baisse le voltage envoyé vers la grille écran des EL34, l’ampli prend un caractère plus doux, plus Bluesbreaker, plus Clapton, alors que si on l’augmente, il va sonner plus agressif, plus Plexi, plus Van Halen. Bon je schématise hein bien sûr. Notez que si vous réglez ce voltage il est nécessaire de rerégler le bias juste après.

JPEG - 523.8 ko

Plus Royalist que le roi ?

Alors après tout ça que dire sinon que c’est une réussite totale. L’ampli sonne bien en son clair, il est d’ailleurs extrêmement réactif au volume de la guitare et au jeu du guitariste. En baissant le volume de la guitare, on peut carrément obtenir un son clean très flatteur qui conviendra autant au jazzmen qu’aux amateurs de country (jeu aux doigts) et lâcher les chevaux ensuite en poussant son volume guitare à fond. Moi ce que je préfère, c’est lorsque le volume est au moins aux deux tiers, on sent le punch de la bête et on contrôle sans problème. Les réglages d’EQ sont assez efficaces et musicaux. L’atténuateur permet justement de pousser le volume sans ameuter de trop le voisinage. Le 12 pouces Eminence Custom tient bien la puissance, les graves restent moelleux ça compresse juste ce qu’il faut et on se régale des sons crunchs. On a toute la palette du plus léger au plus « saturé ». Bref on s’éclate grave, tout passe comme une lettre à la poste, Les Paul, Strat, Tele, c’est vraiment super et je ne pourrais vraiment décrire toutes les sensations délivrées par l’engin dans le peu de lignes qui me sont allouées.

Si vous cherchez un ampli qui combine sonorités Marshall vintage, côté pratique et innovations intelligentes, le Royalist est pour vous, à condition d’avoir les sous bien sûr.


Autres infos
  • Beau et sobre
  • Sonne très british
  • Les crunchs à tomber
  • IronMan
  • Boucle d’effets
  • Maintenance facilitée
  • Pas à portée de toutes les bourses
  • Prix indicatif : 2 850 €
  • Distribution : Guitars Addicts

Portfolio

 

Mots-Clefs

Amplis/Préamplis
45W Combo Lampes
Type d’article
Banc d’essai
Marques
Tone King
Numéro
GX65

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Inspiration Custom Shop

2.  Audiences d’Octobre 2000

3.  Chorus

4.  Merci d’être velus !

5.  Loadbox et reamp sont dans un bateau


Dans la même rubrique

28/10/2014 – His Marshjesty !!!

24/08/2014 – Taille XS Puissance XXL

31/01/2014 – Vibrator le retour

29/01/2014 – Sans comPlexis

28/01/2014 – Twangy