La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Beau mais...

Dod GS30

Beau mais...

D octobre 1999     H 14:56     A Judge Fredd    


agrandir

Même si les fées du design se sont penchées sur son berceau (en tout cas nettement plus que sur celui du VGS 50 de la même marque) il ne faudrait pas que le contenant fasse oublier le contenu.

Le GS30 est un préampli multieffets basé sur la technologie de la modélisation pouvant cumuler jusqu’à dix effets dans chacun de ces soixante presets (dont 30 utilisateurs et 30 usine regroupés par banques de 3). Alors c’est vrai qu’il est assez joli malgré le choix discutable du bleu marine de sa coque plastique. Les dessins du pédalier, des cinq footswitches et de la poignée de transport allient élégance et ergonomie. On doit également souligner sa grande stabilité et son apparente robustesse.

L’appareil peut fonctionner suivant trois modes différents : Performance c’est à dire jeu live, Edit, pour modifier les presets et Learn-a-Lick/Jam-Along permettant d’enregistrer un passage à partir d’un CD et de le ralentir pour mieux le comprendre, ou tout simplement de jamer avec votre groupe favori. L’ensemble des commandes est regroupé sur le dessus de l’appareil au-dessus des footswitches gris. On y trouve d’abord la section d’édition, permettant de sélectionner, bypasser, et éditer chaque groupe d’effets, tous les effets nécessaires au guitariste sont là. Juste à côté se trouve une section paramètres pour agir sur les différents paramètres de l’effet que vous aurez choisi précédemment dans la section d’édition. Ceci se fait facilement à l’aide de la petite molette qui se trouve à gauche du pédalier et qui sert également à faire défiler les presets ou à changer la note de référence de l’accordeur. On peut suivre le tout sur deux LED à huit segments ce qui est un peu léger et oblige l’utilisateur à mémoriser des codes (LL, HA, St, td etc.). On aurait apprécié un écran LCD. Deux touches complètent le tableau, l’une pour mettre en/hors service le simulateur de haut-parleur, l’autre pour sauvegarder les modifications apportées aux presets. La connectique située à l’avant est tout à fait complète : entrée instrument, entrée au format minijack pour relier un lecteur de CD ou de minidisques, sortie casque au format minijack, deux sorties ligne, left/mono et right, ainsi que la prise de l’alimentation externe 9 V (fournie).

Les sons délivrés sont très corrects, merci la modélisation. La pédale d’expression affectable (vitesse, profondeur ou mix d’un effets, volume etc.) est un vrai bonheur. La fonction learn-a-lick autorise suffisamment de vitesses de playback différentes pour remplir efficacement son rôle. Le simulateur de HP remplit pleinement son office. Les effets se montrent à la hauteur et ses prestations placent le GS30 dans une bonne moyenne. Il n’en va pas de même quant à la facilité d’utilisation, car outre l’absence d’affichage en clair, certaines manipulations surtout dans l’édition sont longues et fastidieuses. En gros, s’il n’y a rien à redire sur le look, et les sons, l’interface utilisateur date elle d’une autre époque et risque d’être un handicap face à la concurrence.


Autres infos
  • Design original
  • Poignée de transport
  • Pédale d’expression
  • Beaux effets
  • Sons très corrects
  • Manipulations parfois fastidieuses
  • Pas d’écran LCD
  • Prix par par rapport à la concurrence
  • Prix indicatif :
    2 100 F TTC env.
  • Distribution : SMI

 

Mots-Clefs

Effets
Multieffets
Type d’article
Banc d’essai
Marques
DOD
Numéro
G&C 211
Type d’effet
Pédalier

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  Overdrive/distorsion/fuzz

2.  Welsh welsh

3.  Vox Cry Baby

4.  L’ écho qui répond

5.  Study Ooooh !


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango