La prose de Judge Fredd
Vous êtes ici : Accueil » Bancs d’essais » Effets/Multieffets » Pratiques et originales

GWires Vintage Blues, Cream Crunch et Heavy Metal

Pratiques et originales

D 30 décembre 2011     H 19:51     A Judge Fredd    


agrandir

GWires est un fabricant tchèque qui propose une ligne de pédales d’effets analogiques et faits main ainsi que des câbles originaux, les deux pouvant fonctionner de concert, pour le plus grand bien de votre signal. Intrigués ? Alors lisez ce qui suit...

Qu’ont-ils donc de spécial ces câbles ? Eh bien, ils sont actifs, donc alimentés en 9V, ce qui leur permet de clarifier et de bonifier les attaques même avec des saturations extrêmes. Cette alimentation peut se faire soit par une prise 9V située sur l’un des connecteurs et on parle alors de câble autonome, soit en branchant simplement le câble dans une des pédales de la marque qui l’alimente alors. A noter qu’il suffit d’un seul câble (3, 6 ou 9 m, autonome ou non) dans la chaîne pour que l’effet s’en fasse sentir et que cela marche même quand les pédales sont bypassées.

Les boîtiers de ces pédales rappellent un peu les Carl Martin dans leur esthétique à tel point que leur concepteur va revoir sa déco afin qu’elles s’en démarquent un peu plus (la déco a été revue depuis que ces lignes ont été écrites, les photos sont celles du nouveau look de la série). Nos trois candidates, Vintage Blues, un overdrive, Cream Crunch un overdrive/boost et Heavy Metal (comme son nom l’indique) sont semblables si l’on excepte que la Cream Crunch compte un switch supplémentaire pour le boost : six potentiomètres, un switch de mise en/hors fonction et pis c’est tout !Côté connectique, c’est un peu plus complexe avec une entrée pour une alim 9V, l’entrée pour les câbles actifs de la marque, une pour câble normal, une sortie jack, une sortie XLR avec simulation de HP et une Input DI en fait une entrée ligne.

Vintage Blues

Vintage Blues

Le VB offre un drive, un volume, un tone, un boost et deux bandes pour ajuster bas et hauts mediums. Le son est crémeux et on retrouve la possibilité de crunchs légers avec lesquels on pourra jouer du volume et de l’attaque main droite. Le potard de boost permet d’avoir un léger surcroît de puissance, mais même s’il est effectif, le principal atout de ce boost est de grossir le son, de lui donner plus de matière, d’épaissir la saturation sans toucher à rien d’autre. c’est très sympa. Le Low Mid enlève ou rajoute du bas mais dans ce dernier cas, mieux vaut ne pas dépasser les deux-tiers pour rester musical. Le Hi Mid, vers la droite, ajoute de l’agressivité, on gagne bien en attaque. Vers la gauche, il rend le son plus sourd en descendant sous la moitié. Face à ces deux monstres, le Tone, du coup peut se permettre d’être un peu plus discret dans son action. En poussant le drive à fond, on atteint une bonne petite sature très naturelle et on dispose d’une bonne réserve de puissance grâce au volume. Bref, beaucoup d’atouts pour cette pédale qui joue sur tous les tableaux, texture, complémentarité drive/vol/boost, du crunch le plus léger à une saturation franche voire agressive. Une pédale très intéressante qui s’adaptera facilement à pas mal de guitares et d’amplis, plus polyvalente que son nom ne le laissait supposer.

Cream Crunch

Cream Crunch

Le CC présente un réglage de boost, un volume, une égalisation trois bandes et un drive. Le Boost, très puissant, joue ici clairement sur la puissance audible du son. Il amène également de la définition par un ajout d’aigus et se montre plus intéressant avec volume vers la moitié. L’égalisation est très réactive et il faut donc la manipuler avec douceur. Le drive part d’une saturation très légère en dessous du quart, ensuite, le niveau de saturation devient conséquent et augmente au fur et à mesure jusqu’à atteindre son max vers les 3/4 de la course, le dernier quart n’ajoutant pas grand-chose. Mais on est déjà très loin dans le graoûh cela dit. Encore une pédale très efficace, moins intéressante du pur point de vue overdrive, mais que son égalisation, sa réactivité au volume de la guitare et son boost rendent plus que pertinente.

Heavy Metal

Heavy Metal

Sur la HM c’est disto, volume, graves, aigus et égaliseur paramétrique sur les mids avec deux réglages, mid freq pour sélectionner la plage que le potard Mid va booster ou minorer. Avec tout à midi, on reste assez rock ; en taillant dans l’égalisation on entre dans le domaines du hard, puis du metal en tout genre. Attention à ne pas trop pousser les graves qui se délitent au bout d’un moment. Là encore, l’égalisation, bien que dosée à la hache, sans fioriture, donne toute sa richesse à cette pédale sur laquelle on apprécie particulièrement le câble actif qui clarifie les attaques un peu comme un enhancer et permet de pousser la saturation en gardant de la précision.

Je ne saurais donc trop vous conseiller d’essayer les pédales GWires et tant qu’à faire si vous vous décidez, rajoutez donc un câble actif dans votre cabas, vous ne le regretterez pas.

Modes d’emploi :

 


Autres infos
  • Originalité du concept
  • Efficacité des câbles actifs (no prise de tête)
  • Grain sur la Vintage Blues
  • Efficacité du boost sur la Cream Crunch
  • Rien de rédhibitoire
  • Prix indicatif :
    • Pédales : 160 € pièce
    • Câbles : de 32 à 59 € pièce
  • Distribution : Guitars Addicts

Portfolio

 

Mots-Clefs

Effets
Boost Distorsion Overdrive
Type d’article
Banc d’essai
Marques
GWires
Numéro
GX48
Type d’effet
Pédale
Accessoires
Câbles

 

Plus sur le web


Rechercher

5 articles au hasard

1.  La sainte alliance

2.  LP Girl

3.  Shamanic groove

4.  Finlandia

5.  Duo de tueurs


Dans la même rubrique

23/04/2015 – La fuzz de 007

21/04/2015 – Parce qu’on n’est pas des moutons

22/12/2014 – I’ve got the six, gimme your nine !

27/10/2014 – Souveraine

21/06/2014 – Wacko Tango